partage

Diplomatie : La Tunisie appelle officiellement l'UE à réviser sa classification et à la retirer de la liste noire

La Tunisie a officiellement exprimé son étonnement face à la décision prise par l'Union européenne en considérant la Tunisie comme étant un 'Paradis fiscal' et en l'intégrant dans une liste de 17 pays, validé par l'UE.

Le ministère des Affaires étrangère a indiqué à ce propos que cette décision ne reflète pas les efforts considérables déployés par la Tunisie pour se conformer aux normes internationales de transparence fiscale, dont l'adhésion, à titre de partenaire, dans le cadre global des procédures relatives à combattre le désagrégement de la base fiscale et la fuite des capitaux (BEPS).

Dans ce contexte, la Tunisie rappelle qu'elle a présenté aux services techniques de l'Union européenne toutes les données et les explications concernant le processus fiscal tunisien et les principes du processus européen dans le domaine fiscal, sachant que ces services avaient reconnu la conformité de ce processus avec les critères de transparence.

Déterminée à renforcer ses relations stratégique et traditionnelle avec l'Union européenne, la Tunisie assure qu'elle est prête à trouver les solutions aux litiges techniques et procédurales en relation avec le processus des avantages fiscaux, et appelle l'Union européenne à réviser, dans les meilleurs délais, la classification de la Tunisie et la retirer de la liste noire.

NDLR : A noter que SE l'ambassadeur de l'Union européenne en Tunisie, Patrice Bergamini, a assuré hier dans une déclaration que la Tunisie sera retirée de la liste noire au début de Janvier 2018.

Anouar CHENNOUFI