partage

Monde : En reconnaissant Jérusalem (Al Qods) comme Capitale d’Israël Donald Trump met en grand danger la paix au Moyen-Orient

Alors que ses prédécesseurs ont tout fait pour ne pas appliquer la décision prise en 1995 par le Congrès américain de transférer l’ambassade des Etats-Unis à Al Qods, Donal Trump, lui, a reconnu officiellement la ville de Jérusalem comme Capitale de l’Etat d’Israël, ce mercredi 6 Décembre 2017, en assurant avoir engagé une ‘réflexion’ en ce qui concerne le transfert de l’ambassade américaine qui se trouve actuellement à Tel Aviv.

C’est en ces termes que le président américain s’est exprimé devant le monde entier, depuis la Maison Blanche, à Washington : "Aujourd'hui, enfin, nous reconnaissons l'évidence, à savoir que Jérusalem est la capitale d'Israël".

Le clou de l’affaire, c’est que malgré les vives mises en garde des dirigeants de la région ainsi que les vives réactions de toute la communauté internationale contre cette initiative, et au-delà, redoutant une flambée de violence au Proche-Orient, Donald Trump continue de promettre de faire tout son possible pour aboutir à un accord de paix israélo-palestinien.

En faisant ce cadeau empoisonné aux musulmans et à la région toute entière, le président américain a ouvert les portes de l’Enfer au Proche-Orient.

L'accord de paix israélo-palestinien, dont il parle, n'est plus, désormais, qu'un rêve éphémère...et le rêve sans fin d'un Etat Palestinien avec Al Qods comme Capitale, et bien il semble qu'il est parti en fumée !

Anouar CHENNOUFI