partage

Business : Conect International mise beaucoup sur l’Afrique : La délégation tunisienne reçue par le Premier Ministre du Sénégal

Le Premier Ministre du Sénégal reçoit les membres de la délégation tunisienne au nom du Président de la République du Sénégal ainsi que 11 ministres sénégalais lors des journées économiques et commerciales tunisiennes tenues à Dakar du 26 au 29 novembre 2017

La mission d’affaires organisée par Conect International en partenariat avec la Confédération Nationale des Employeurs du Sénégal - CNES avec le soutien de l’Ambassade du Sénégal à Tunis et l’Ambassade de Tunisie au Sénégal fut une réussite à plus d’un titre.

La délégation tunisienne était composée de plus de quarante opérateurs économiques de divers secteurs: de l’industrie agroalimentaire, emballage, BTP& matériaux de construction, chimie, textile et confection, santé, enseignement supérieur, formation professionnelle, études&conseil, énergie renouvelable, électricité, froid industriel, filtration industrielle, pièces automobile, meuble et ameublement, ......a manifesté un grand intérêt pour la création de joint-ventures tuniso-sénégalais avec des partenaires locaux en vue de l’investissement au Sénégal.

La délégation tunisienne a eu l’honneur d’être reçu au nom du Président de la République du Sénégal par le Premier Ministre SEM. Mahammed Boun Abdallah DIONNE qui a invité les opérateurs tunisiens à investir au Sénégal et à leur apporter tout le soutien et facilités nécessaires.

Le Plan Sénégal Emergent est un cadre propice au développement du tissu industriel et l’implantation de sociétés de service.

Plus de 200 rendez-vous B2B personnalisés ainsi que des visites Door to Door furent organisés par CONECT International selon les centres d’intérêt des opérateurs économiques tunisiens.

Un entretien a réuni le Président de la CONECT avec la Présidente du Conseil Economique et Social, Madame Aminata TALL.

Il y eût également des réunions institutionnelles avec plusieurs ministres et décideurs du Sénégal ainsi que les structures importantes sénégalaise notamment : la SENELEC-Société Nationale d'Electricité du Sénégal, la SDE – La Sénégalaise Des Eaux, l’ANER -Agence Nationale Pour Les Énergies Renouvelables, Air Sénégal, Ordre des Architectes du Sénégal, ONECCA -Ordre National des Experts Comptables et Comptables Agréés du Sénégal, Les Ciments du Sahel, la Nouvelle Minoterie Africaine SANDERS, …

Abdoulaye Diouf SARR, Ministre de la Santé et de l’Action sociale a manifesté un grand intérêt à encourager des investissements dans le secteur privé dans le cadre de partenariat sénégalo-tunisien ainsi que la formation professionnelle paramédicale.

Il est entendu que l’expérience tunisienne mérite d’être valorisée.

L’entretien avec le Directeur de Cabinet du Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation fut très constructif et a porté sur la réforme de ce secteur au Sénégal avec un encouragement des partenariats tuniso-sénégalais dans ce domaine.

Les opérateurs tunisiens ont manifesté un intérêt à créer des instituts d’enseignement avec des partenaires locaux au Sénégal.

Dans le même cadre, la réunion avec Mme. Mame Sané NDIAYE, Directeur de Cabinet du Ministre de la Formation Professionnelle, de l’Apprentissage et de l'Artisanat fut l’occasion pour les membres de la délégation tunisienne de préparer leur offre en matière de management, leadership, renforce ment de capacités, finances, gestion des équipes, formation professionnelle dans le domaine de la santé ....autant de thématiques qui ont suscité l’intérêt pour la coopération en matière de formation avec le secteur privé tunisien d’autant qu’il existe un fond qui finance les plans de formation et que le Sénégal est fermement engagé dans un plan de développement. Les ressources humaines étant le pilier.

La réunion avec M. Cheikh KANTE, Ministre auprès de Monsieur le Président de la République du Sénégal, en Charge du Plan Sénégal Emergent (PSE) fut axée sur le potentiel de partenariat entre nos deux pays en terme de transfert de savoir-faire et industrialisation de l’économie sénégalaise sans oublier les services de santé, d’enseignement supérieur, de formation, de consulting...

La Tunisie dispose d’une expérience qu’il serait intéressant de transférer au Sénégal qui dispose d’un environnement d’affaires favorable et d’un potentiel de développement intéressant pour les entreprises tunisiennes qui souhaitent s’internationaliser dans une optique de partenariat gagnant-gagnant.

Outre son intervention au nom du Président de la République du Sénégal lors du forum économique organisé par la CONECT International le 28 novembre dernier, Madame Gnounka DIOUF, Ministre Conseiller à la Présidence, chargée des Affaires Economiques s’est entretenu avec la Présidente de CONECT International le mercredi 29 novembre. Le forum économique fut clôturé par le discours de Madame Khoudia MBAYE, Ministre de la Promotion des Investissements, des Partenariats et du Développement des Téléservices de l’Etat.

Le Sénégal, ce pays ami de longue date de la Tunisie offre un climat d’affaires attractif et un intérêt pour le renforcement des échanges avec la Tunisie.

Il est important de rappeler que cette mission d’affaires vient commémorer la visite historique effectuée en novembre 1963 par le leader Bourguiba reçu en grande pompe par le leader Senghor.

Quid des relations économiques entre nos deux pays 54 ans après.

Nos échanges commerciaux restent faibles et en deca de nos aspirations et du potentiel qui s’offre à nous.

Le Sénégal est le premier client de la Tunisie et son 8ème fournisseur en Afrique subsaharienne.

Il est important de noter qu’entre 2011 et 2016, la croissance annuelle moyenne des exportations tunisiennes vers le Sénégal est estimée à 10%.

Pour la même période, la croissance annuelle moyenne des importations tunisiennes depuis le Sénégal est de 26%.

Les produits agroalimentaires (Margarine, pâte alimentaire, conserves, l’huile d’olive …) représentent la plus grande part des exportations tunisiennes vers le Sénégal suivis par les produits chimiques (0,65%), les machines et les produits pharmaceutiques (0,58%). Les poissons représentent 93% des importations tunisiennes du Sénégal