partage

Conférence de presse du spectacle « Creology » de Carmen Souza

Le Festival International de Carthage a organisé mercredi 02 août une conférence de presse de l’artiste portugaise d’origine africaine, du Cap-Vert précisément, Carmen Souza à l’hôtel Ramada à Gammarth. L’artiste a annoncé lors de ce point de presse qu’elle chantera des tubes tirés de son album « Creology » ainsi que des œuvres de son précédent album (Epistola).


Carmen Souza a fait savoir qu’elle a débuté sa carrière à l’âge de 20 ans suite à la rencontre avec son compagnon Théo Pascal avec lequel elle vit à Londres. Une collaboration vieille aujourd’hui de près de 16 ans. Et d’ajouter que ses interprétations sont basées sur : « Une recherche permanente de nouveaux sons et de nouvelles musique, créés en association avec Théo Pascal ». Un labeur qui a donné naissance à : « Une sorte de jazz d’improvisation mixé avec du blues, du créole et du country de tradition lusophone ».


Théo Pascal, installé parmi les journalistes présents, a tenu à préciser pour sa part que leur musique : « se veut être un reflet des difficultés de la vie, mais également de ses joies, à travers des rythmes qui expriment à la fois la douleur et la liesse sur des airs mélancoliques ».


C’est alors que Carmen Souza a tenu à préciser que : « Les chansons sont porteuses d’un message de liberté. La liberté de l’artiste de sortir des standards musicaux et des carcans qui le cataloguent dans tel ou tel genre ; jazz, blues… Nous voulons mettre en avant notre liberté de mélanger les genres sans restriction ».


Enfin, Carmen Souza ne se contentera pas de chanter seulement, mais constituera également le quatuor d’instrumentistes qui sera sur scène avec elle-même au piano, Théo Pascal à la Bass, un Mozambicain à la batterie et un Brésilien à la flûte et au saxophone, sans en préciser ni le prénom, ni le patronyme.