partage

Mouvements sociaux : Les employés de l’UNFT prévoient une journée de colère et une grève de la faim à partir du 1er Mai

Aujourd’hui nous parlons d’un mouvement social qui touche directement une organisation nationale leader et militante, à savoir l’Union Nationale de la Femme Tunisienne (UNFT) qui, selon Radhia Jerbi, présidente de l’organisation, 120 employés observeront une ‘Grève de la faim’ à partir du 1er Mai 2017, qui sera précédée par une ‘Journée de colère’.

Cette décision aurait été prise, lors d’une conférence de presse tenue le samedi 15 Avril 2017, pour protester contre la situation lamentable que connait l’organisation nationale depuis plusieurs années.

Jerbi a précisé que l’UNFT n’a bénéficié d’aucun financement public, et ce, depuis la révolution tunisienne, soit depuis plus de six ans.

De son côté, la membre de l’organisation féminine, Ahlem Belhaj Amor, a rappelé la situation catastrophique des employés de l’UNFT, et a appelé encore une fois le gouvernement de Youssef Chahed  se pencher sur ce grave problème afin de trouver d’urgence les solutions adéquates pouvant faire sortir l’UNFT de la crise qu’elle connait depuis plusieurs années.

Anouar  CHENNOUFI