partage

Nécrologie : Décès de Noura Borsali, une des plus belles plumes de Tunisie et grande militante des droits humains

Nous avons appris avec peine le décès de Noura Borsali, militante des droits de l’Homme, universitaire, femme de lettres, et grand féministe, et ce, dans la nuit du lundi au mardi 14 Novembre 2017, suite à un problème de santé.

La défunte, était très connue également en tant que militante de gauche, et une douée pour le cinéma dont elle était une fervente ‘critique’, sachant qu’elle était une ancienne présidente de l’Association tunisienne pour la promotion de la critique cinématographique (ATPCC).

Elle laisse derrière elle plusieurs ouvrages de grand intérêt, tels que :

-Ébauche d’un état des lieux de la critique cinématographique au Maghreb

-Bourguiba à l’épreuve de la démocratie (1956-1963), publié en 2008

-Entretien avec Ahmed Ben Salah, en 2008

-Algérie, la difficile démocratie. Regards d’une journaliste tunisienne sur l’Algérie de l’après-octobre 1988, également publié en 2008

-Tunisie, le défi égalitaire. Écrits féministes, publié en 2012 et lauréat du Prix Zoubeida Bechir de la recherche sur le genre, Credif, Tunis 2013.

Feue Noura Borsali fût membre de l'Instance de la Vérité et de la Dignité (IVD), avec Sihem Ben Sédrine, dont elle avait démissionné en novembre 2014.

Elle était également une plume ‘perçante’ dans ses écrits à travers la presse…

Ces funérailles auront lieu aujourd’hui, mardi 14 novembre 2017, à 14h30, au cimetière du Jellaz, Tunis.

En ces douloureuses circonstances, nous présentons nos sincères condoléances à tous les membres de sa famille et à tous ceux qui l'ont connue.

Allah Yarhamha

Anouar CHENNOUFI