partage

Sécurité : BCE préside le Conseil de sécurité nationale et décide de prolonger de 3 mois l’Etat d’urgence

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a présidé au palais de Carthage, le vendredi 10 Novembre 2017, la réunion périodique du Conseil de sécurité nationale, en présence du président de l'Assemblée des représentants du peuple, Mohamed Ennaceur, et du Chef du gouvernement, Youssef Chahed.

Le conseil a évalué les situations sécuritaires à l'intérieur du pays, ainsi qu'au niveau régional et international, en plus des résultats préliminaires de la réactivation des activités d'un certain nombre d'institutions économiques vitales, après qu'elles aient été placées dans le processus sécuritaire des sites de production.

Les membres du conseil ont passé en revue les événements sécuritaires relatives au phénomène de la violence et de la migration clandestine, ainsi que les mesures prises pour y faire face suite à l'adoption du projet de la stratégie nationale pour sécuriser les frontières tunisiennes.

Le Chef de l'Etat a insisté, lors de cette réunion, sur l'importance de faire impliquer toutes les institutions de l'Etat en vue de garantir la sécurité économique et la sécurité sociale pour les citoyens, comme points essentiels du processus de la sécurité nationale totale, et comme pilier pour renforcer toutes les formes de sécurité.

Par ailleurs, et après des consultations avec le Chef du gouvernement et le Président de l'ARP, BCE a décidé de prolonger l'Etat d'urgence sur tout le territoire de la République, pour trois mois, à partir du 12 Novembre courant.

Anouar CHENNOUFI