partage

Soirée d’Asma Ben Ahmed Au Musée de Carthage Un hymne pour la vie

Révélée au grand jour par l’émission Super Star 3, elle a été carrément propulsée au devant de scène par une reprise de la chanson « Ayrouni Bik Ya Hamma », version recomposée à sa manière.

Auteur-compositeur-interprète, la star montante possède plus d’une corde à son arc avec un répertoire suffisamment riche et varié pour lui permettre d’imposer son style sur la scène artistique. Un style par ailleurs très apprécié par le public nombreux et passionné du Musée de Carthage, venu s’émerveiller mercredi 26 juillet par la belle voix de sa star préférée.

Un public qui a fait corps avec l’artiste, adhérant au message pour la vie, pour l’amour et pour la patrie qu’a voulu transmettre Asma Ben Ahmed à travers le florilège des œuvres sélectionnées pour être en totale harmonie avec l’intitulé du spectacle : « Chantons la vie ».

La cantatrice a annoncé la couleur d’entrée de jeu avec des paroles de Bayram Ettounsi en interprétant « Ya Salat Ezzine », 3ala tounes bien évidemment, ainsi que sa dernière composition, en hommage à l’armée nationale, « N7ebek Ya Blédi », avant de passer à un rythme venu des pays d’Echam agrémenté par un cocktail de chansons de la diva Fayrouz.

L’ambiance va ensuite aller crescendo avec « Wahran » (Oran) et l’ambiance magique de la musique raï, pou finir par s’enflammer aux premières notes du titre à succès phénoménal, « 3ayrouni Bik Ya Hamma », unanimement réclamé par un public en transe et que Asma Ben Ahmed s’est fait un plaisir de reprendre une seconde fois pour terminer son show en apothéose.