partage

Festival international de Carthage: Conférence de presse du spectacle « Ivresses »

Ce spectacle conçu et produit par Accords Croisés et dirigé par Saïd Assadi, sera interprété par le duo tuniso-iranien, Dorsaf Hamdani et Aida Nosrat. Ces trois principaux protagonistes de l’œuvre étaient justement présents devant les nombreux médias de la place pour présenter « Ivresses » mors d’une conférence de presse organisée vendredi 21 juillet au Ramada Hôtel par le Festival international de Carthage.


Pour Dorsaf Hamadani, ce spectacle a été conçu sur la vision propre de la poésie dont se caractérisait Omar Khayyam, mathématicien, astronome, philosophe et poète perse. Elle s’est dit heureuse et fière de présenter ce spectacle pour la première fois en Tunisie, et fière d’évoluer en duo avec l’Iranienne Aïda Nosrat : « plus qu’une chanteuse, une véritable créatrice de musique », selon l’artiste tunisienne.


Sa partenaire iranienne affichera le même enthousiasme d’évoluer avec Dorsaf Hamadani, enchantée qu’elle a été par ses qualités vocales, mais également par son côté humain avouant en être carrément « tombée amoureuse ». Les deux partenaires sont même devenues aujourd’hui de vraies complices, les meilleures amies du monde, nous diront-elles, taquinant du coin de l’œil Saïd Assadi sur sa supposée jalousie.
Ce dernier nous apprendra pour sa part que la collaboration avec Dorsaf Hamadani remonte à 2009 avec plusieurs expériences communes couronnées par cette œuvre magistrale représentant un hommage aux Quatrains (Roubayyat) de Khayyam. « D’habitude, la musicalité de la poésie facilite la composition, mais avec Khayyam ce fut un travail éreintant, tant il arrive à tout exprimer en simple quatrain. Un spectacle enchanteresque en perspective ce soir au Musée de Carthage.