partage

Conférence de presse de l’opérette Lemdina : Au Festival de Carthage, le privilège de la première

Le couple Amel Alouane, Nefaa Allani , a dévoilé les grandes lignes de son spectacle tout aussi grandiose, Lemdina, lors  d’une conférence de presse organisée au media center du théâtre romain de Carthage vendredi 14 juillet devant un parterre conséquent de medias de la place.


 
Cette œuvre coûteuse, par les moyens humains et matériels qui y ont été investis, mais également par le volume de travail qu’elle a nécessité, est le fruit d’un travail de longue haleine qui a nécessité près de cinq ans depuis sa gestation jusqu’à son accomplissement. « Les obstacles et les contraintes auxquels nous avons dû faire face mon époux et moi ont absorbé toute notre énergie », déplore la réalisatrice du projet, Amel Alouane avec beaucoup d’émotion.
 
Une émotion mêlée au bonheur due  à la réussite artistique et à la satisfaction du devoir accompli. Un sentiment que partage son partenaire Nefaa Allani qui a insisté sur « la difficulté de la tâche au vu de l’implication qu’elle a exigé compte tenu de la richesse de ses composantes avec les aléas que comporte chacune d’entre elles ».
 
Mais l’enjeu en vaut la chandelle en vue de mettre en exergue 100 ans de chansons et de musique tunisiennes et de permettre au public d’embarquer dans un voyage de découverte des différentes étapes clé qui ont marqué l’histoire séculaire de l’œuvre musicale tunisienne. Un spectacle sous forme d’opérette passant en revue trois grandes phases importantes dans l’évolution de notre musique, et déployé avec les costumes d’époque.
 
« Le premier tableau retourne à la période précédent l’avènement de la Rachidia que la très grande majorité du public tunisien ignore, mais qui va sûrement le toucher profondément », explique Nefaa Alouane. Place ensuite à la grande révolution apportée par la Rachidia, avant de passer en revue le rôle prépondérant exercé par la Télévision Tunisienne, ainsi que la période poste-télévision nationale.
 
« En somme, le public ne se sentira toutefois pas dépaysé puisque le choix des œuvres présentées dans le spectacle a été effectué, lors de chacune des tapes, sur la base des auteurs qui sont les plus ouverts à l »environnement musical international de leur époque respective », explique le chanteur tunisien. Un choix qui permettra au public, au fil des rythmes qu’il découvrira, de se reconnaitra dans les mélodies modernes auxquelles leurs sens sont habitués.
 
Lemdina, un spectacle-opérette appelé à s’exporter pour faire découvrir au monde la richesse du patrimoine artistique tunisien, selon les objectifs de base de ses auteurs. Un spectacle qui sera présenté en avant-première au Festival International de Carthage, car seule, en Tunisie, la scène de Carthage offre l’espace adéquat permettant à une œuvre  dune telle ampleur de s’exprimer en toute aisance.


 
\n\ "; if (article.album != null) { articleDiv = ''; } document.title = 'Tunivisions | Le magazine people des Tunisiens ! | ' + article.titre; ga('set', 'page', link); ga('send', 'pageview'); $("#chargement").append(articleDiv); }); } ; } } ); dbReq += 1; } }); $(window).scroll(function () { if ($(this).scrollTop() < 600 && $(this).scrollTop() > 150) { $('#_share').css({ "top": "120px" }); } else if ($(this).scrollTop() > 600) { $('#_share').css({ "top": "-1020px" }); } else { $('#_share').css({ "top": "" }); } });