partage

Festival International de Hammamet 2017: Spectacles OutDoor Musique

SAHAD

Sahad and the Nataal Patchwork reflète une moisson de diverses influences musicales, une errance, une voie d’éveil, un trait d’union entre plusieurs cultures. Ce groupe est en effet un carrefour culturel où se rencontrent des musiciens de différents horizons. Ensemble, ils s’inscrivent dans cette tradition de jeunes qui portent avec eux le nouveau souffle de la musique africaine. Leur musique se trouve à la croisée des chemins entre le blues Malien, l’Afrobeat, le rock et le jazz qui font naitre une sonorité kaléidoscopique.

concert

Sahad & The Nataal Patchwork sur scène c'est un cocktail détonnant qui vous emmènera sur des territoires éclectiques. C'est aux rythmes des sons de leur 1er album "Jiw", graine, que le groupe sèmera parmi vous la paix, l'amour et la tolérance.

 

Aywa

Quand les chants du Maghreb rencontrent le rock, les World Music et se teintent de jazz.

Ce groupe est né en 2011 d’une rencontre entre plusieurs musiciens de la scène montpelliéraine, passionnés par les musiques du monde.

En réactivant les codes issus des musiques traditionnelles (Balkanique, Hindoustani, Gnawa, Raï..) et en les combinant avec des influences diverses des courants des musiques actuelles amplifiées (Rock, Reggae, Jazz...), AYWA s’adresse à tous dans un esprit de fête et de rencontre.

Ce jeune groupe a su trouver sa place sur la scène des musiques actuelles par l’équilibre d’une fusion musicale originale.

 

GHOULA

Multi-instrumentiste et pianiste de formation, Wael Jegham vit entre la Tunisie et l’Europe. Musicien prolifique, il participe à de nombreux projets en Tunisie, dont le collectif «A5tuna» qui trouve un écho indéniable auprès de la jeunesse tunisienne.

C’est indéniablement sur scène que la musique de Ghoula prend toute sa consistance. Joué par 3 musiciens accompagnés de vidéos sychronisées à la musique, ce n’est pas seulement l’album Hlib el Ghoula qui est interprété, mais tout un univers qui est transposé sur scène à l’aide de vidéos, de costumes, et surtout des personnalités incongrues des artistes. Certains titres ont en outre été complètement remaniés pour satisfaire à l’énergie si particulière du live.

 

Hayder Hamdi

Enfant de la scène alternative tunisienne Haydar Hamdi a vécu une révolution et il en est fier. Une voix chaude et timbrée. Des textes engagés. Auteur compositeur et interprète, attaché à ses origines il nous emmène loin dans ses rêves, sa musique parle de sa patrie de politique d’argent et d’amour. Un son Atypique, un métissage musical de reggae dub oriental sur un Groove de folklore tunisien.

 

Quand les montagnes chantent

“Quand la montagne chante” raconte la résistance des habitants de Mont Semmama face au terrorisme qui pèse depuis des années sur cette région montagneuse du centre-ouest tunisien. C’est aussi un spectacle qui met en avant le patrimoine musical des bergers et de toute la population de cette région.

Conçu par Adnane Helali, le spectacle sera interprété par 23 artistes dont les voix de Semmama, d’après une chorégraphie d’Anouar Abedellia et Amine Najjar, sous la direction musicale de Abdeddayem Helali et Mehrez Abidi.