partage

Monde : Mohamed VI contrarié pour n’avoir pas été reçu par Donald Trump à Miami et Raúl Castro à Cuba

Porteur d’un soi-disant message de la part des ‘Monarques des pays du Golfe’ lui ayant été remis par le Roi saoudien, Salman bin Abdelaziz Al-Saoud, et voyageant à bord d'un B-747 saoudien, en provenance de Cuba, le roi du Maroc Mohamed VI était plus que certain de rencontrer, à Miami, le président américain Donal  Trump, qui s’y trouvait déjà.

Mais, hélas, comme le dit si bien la citation de Lucius Annaeus Seneca : Il n'y a pas de vents favorables pour ceux qui ne savent pas ou aller.

Mohamed  VI, qui est arrivé à Miami, depuis le jeudi 13 Avril dernier accompagné de sa petite famille, après un séjour de six jours lors duquel il n’a pu être reçu par le président cubain, Raúl Castro, ne pensait pas qu’il allait essuyer un NO de la part de Trump, lui qui voulait être le 2ème dirigeant arabe à le rencontrer après l’égyptien, Abdelfattah Sissi.

Trump, qui était à Miami pour se reposer à Pâques, dans la résidence de Mar-a-Lago à Palm Beach, n’aurait pas pris à l’hameçon du ‘message des monarchies du Golfe’ que le monarque marocain était censé lui transmettre. Il a non seulement refusé de le rencontrer, mais il a, semble-t-il aussi, fait comprendre à son entourage qu’il n’avait pas l’intention de le faire dans un avenir proche, préférant regagner Washington dans la soirée même.

Ce fût donc un échec cuisant pour Mohamed VI, qui n’a pas été reçu ni à Cuba, et ni à Miami, en Floride, sachant par ailleurs que le dossier du conflit du Sahara Occidental est de retour dans l’agenda du Conseil de sécurité, qui serait en train de préparer une résolution contre la colonisation du Sahara occidental.

Rappelons que la politique de La Havane est en contre-sens des orientations du Maroc, puisque Cuba milite pour le droit du peuple du Sahara occidental à l’autodétermination.

Il va sans dire que Mohamed VI cherchait également à vendre encore plus la ‘destination Maroc’, et à consolider ses rapports à l’échelle régionale et internationale, après qu’il ait réintégré l’Union Africaine et formulé le souhait de se joindre au CEDEAO (quittant bien entendu l’UMA).

(Le roi Mohammed VI à Miami, aux côtés de sa femme la princesse Lalla Salma-Une photo largement partagée par les internautes la Toile - © Copyright : DR)

Comment va-t-il donc réagir contre cette humiliation !!!

Anouar CHENNOUFI

Source