partage

Bizerte : Un lycéen risque l’exclusion parce qu’il a dénoncé l’état délabré de son lycée

Hamza Batti poursuit ses études dans le lycée pilote 15 octobre 1963 de Bizerte. Il a pensé à tout sauf au risque d’être exclu après ce qu’il a publié sur Facebook.

Le jeune lycéen a dénoncé l’insalubrité de son lycée (déchets, terrain impraticable, fenêtres cassées) en partageant les photos sur son compte Facebook.

Il a été convoqué par le surveillant général pour répondre à un « questionnaire » et risque d’être exclu pendant 3 jours.

L’histoire a fait le buzz, Neji Jalloul a été informé et a tout de suite appelé Hamza pour le féliciter dans sa démarche et l’a informé qu’aucune punition ne sera appliquée !

Vous êtes sûrs qu’on a acquis la liberté d’expression ? Il semble qu’on en est encore loin…

SBT

 
\n\ "; if (article.album != null) { articleDiv = ''; } document.title = 'Tunivisions | Le magazine people des Tunisiens ! | ' + article.titre; ga('set', 'page', link); ga('send', 'pageview'); $("#chargement").append(articleDiv); }); } ; } } ); dbReq += 1; } }); $(window).scroll(function () { if ($(this).scrollTop() < 600 && $(this).scrollTop() > 150) { $('#_share').css({ "top": "120px" }); } else if ($(this).scrollTop() > 600) { $('#_share').css({ "top": "-1020px" }); } else { $('#_share').css({ "top": "" }); } });