partage

Fait divers : Un quad tue une femme sur la plage de Nabeul

Un accident bête et terrible a coûté la vie à une jeune dame et blessé grièvement son mari, sous le regard ahuri de leurs deux enfants en bas âge. C’est un jeune qui conduisait un quad à une vitesse folle et qui a heurté le couple en « bain de soleil » familial à 17heures30.

Aussitôt, une pétition s’est mise en circulation sur internet pour demander au ministère de l’environnement l’interdiction, sur les plages publiques », de la circulation des quads et autres engins de même gravité : «Par cette pétition nous voulons que le ministère de l'environnement interdise la circulation des quads sur les plages publiques car leur circulation représente un danger non seulement pour les baigneurs mais aussi pour les conducteurs. De la même manière, les jets ski ne doivent pas être autorisés dans les eaux peu profondes où les baigneurs risquent d'être percutés. »

Notons que la victime n’est autre que la fille du Professeur Universitaire, Jamil Chaker, directeur du département de français de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales du 9 avril à Tunis. Nos sincères condoléances au Pr. J. Chaker et à toute sa famille élargie. Mais un cri d’alarme aussi, non seulement au ministère de l’environnement, mais aussi au ministre de l’Intérieur et celui des Collectivités Locales, notamment à « la police touristique » pour leur dire que la sécurité des touristes tunisiens est aussi importantes que celle des touristes et qu’un acte pareil à celui qui a causé ce drame absurde n’est pas moins terroriste que d’autres actes répertoriés comme tels.

A.G.