partage

Médias : Les difficultés ‘cachées’ du secteur pétrolier et minier en Tunisie

Tant de fois les composantes de la société civile tunisienne se sont élevées contre le ‘flou’ dans lequel demeure 'bien dissimulé' le secteur pétrolier en Tunisie, comme ce fût le cas à travers la campagne ‘Winou el Pétrole’ qui a suscité une grande polémique et créé de nombreux mouvements protestataires dans les régions.

Dans ce contexte, le site du magazine international Jeune Afrique est revenu sur les difficultés auxquelles fait face ce secteur, à travers un article rédigé par Mathieu Galtier, et publié le 25 Mai dernier.

Le journaliste français, a basé son article sur les travaux de la Conférence sur les investissements directs étrangers (IDE) dans les industries extractives organisée à l'IACE (Instauring an Advocacy Champion for Economy), organisé à Tunis.

Galtier a rapporté une sorte de résumé présenté, lors de cette conférence, par Radhi Meddeb, PDG fondateur du bureau de cabinet d’ingénierie COMETE Engineering, lequel a déclaré que :

« L’insécurité, la fiscalité importante, la difficulté d’extraction des potentiels réserves, le retard d’investissement dans les hydrocarbures non conventionnels sont les principaux freins qui empêchent la Tunisie d’être attractive pour les investisseurs étrangers. »

Le journaliste a rapporté également le constat sans concession établi lors de la conférence : « Peu de ressource, peu de transparence et peu d'incitation. »

L'exposé du journaliste est très riche et à lire intégralement...

Source : Jeune Afrique

Anouar CHENNOUFI