Afficher la navigation

Tunisie, université : une idée originale pour imposer la grève

Envoyer cette page
Votre nom
Votre e-mail
E-mail destinataire
Message
Publié le 06/11/2012

 

Originale est l’idée trouvée par les étudiants de l’Institut Supérieur des Sciences Humaines de Tunis pour imposer la grève organisée lundi 5 et mardi 6 novembre en vue d’obtenir l’inscription en master de 26 de leurs camarades.

 

Il faut souligner dès l’abord que cette revendication estudiantine n’est pas sans fondement au vu des nouvelles exigences de l’employabilité en matière de diplômes requis. C’est un peu le revers de la médaille du système LMD, qui remplace l’ancienne maîtrise (Bac+4) par la licence (Bac+3), à un moment où le niveau (Bac+5) devient le minimum requis pour une employabilité honnête des diplômés du Supérieur.

 

Il reste cependant que la solution n’est pas à trouver auprès de l’administration des établissements universitaires, encore moins auprès des enseignants. C’est un problème structurel, lié aux différentes conditions de l’enseignement et de la formation. Un débat est donc nécessaire à ce propos et des solutions sont à trouver collectivement, de manière consensuelle.

 

En attendant, après les universités de Jendouba, La Manouba, Tunis. Voilà que les étudiants de l’ISSHT de l’Université El-Manar ont improvisé une idée ingénieuse pour imposer leur grève. Ils ont tout bonnement vidé les classes de leurs chaises qu’ils ont placées dans la cour. Menaçant d’ailleurs de mettre à exécution leur grève de la faim. Pourtant, l’administration, suite à une longue et houleuse réunion du conseil scientifique, a fait des concessions et a accepté de retenir onze autres candidatures à l’inscription en master. Cela ne paraît pas convenir aux contestataires qui menacent de fermer l’institut.

 

Pour certains observateurs neutres, le mouvement n’a pas seulement pour raison la question du master ; il couve des motivations politiques peut-être, sûrement une stratégie pré-électorale pour la prochaine campagne en vue des élections des représentants des étudiants.

S.A.
Note : 0 /10 - 0 avis
RÉAGIR À CET ARTICLE
Chargement de la page
Tunivisions.net