Afficher la navigation

Tunisie , Régions : Un poste de police incendié à Gabès, affrontements et bombes lacrymogènes

Envoyer cette page
Votre nom
Votre e-mail
E-mail destinataire
Message
Publié le 20/10/2012

La tension est montée dans le gouvernorat de Gabès et la patience a fait place encore une fois à la violence. C’est ce qui s’est passé hier et avant-hier, en de cours de soirée les jeudi et vendredi 18 et 19 octobre, où des affrontements ont éclatés entre des protestataires sans emploi et les forces de l'ordre au niveau du croisement de Sidi Boulbeba

 

Cette vague de violence a poussé des sit-inneurs à procéder à la fermeture de plusieurs routes de Gabès, ce qui a perturbé le trafic routier et bloqué les artères de la ville. Il  a été fait appel à l'usage du gaz lacrymogène pour disperser la foule. 

 

Suite à cela, les manifestants se sont dirigés vers le poste de police de la Cité Al Amal, qu’ils ont incendié. 


Suite à ces évènements, il a également été décidé la formation d'un comité composé des cadres du complexe chimique de Gabès, pour s'occuper à répondre aux interrogations à propos des résultats des concours de recrutement, et les appels aux résultats  seront enregistrés à partir du samedi 20 octobre  au  31 octobre 2012

 

 

A.CHENNOUFI
Note : 0 /10 - 0 avis
RÉAGIR À CET ARTICLE
Chargement de la page
Tunivisions.net