Afficher la navigation

Tunisie -Politique: Poursuite de la séance des questions au gouvernement

Envoyer cette page
Votre nom
Votre e-mail
E-mail destinataire
Message
Publié le 09/08/2012

La situation des libertés publiques et privées, les coupures d'eau potable, les incendies de forêt, et le retard dans la mise en œuvre de projets de développement régional ont été les principales thématiques abordées, aujourd'hui, par les membres de l'Assemblé nationale constituante, lors de la reprise des travaux de la séance de questions au gouvernement commencée hier mercredi.

Des députés de l'opposition ont appelé le gouvernement à ''dire la vérité au peuple au sujet des problèmes et des obstacles qu'il rencontre'', l'exhortant à reconnaître ce qu'il considèrent comme ''son échec à tenir ses engagements''.


Des députés ont demandé au ministre de l'Agriculture, M.Mohamed Ben Salem, d'exposer le plan de son département pour faire face à la rupture de l'eau courante dans plusieurs régions du pays, s'enquérant à ce propos de la situation des associations d'intérêt communs qui gèrent les ressources hydrauliques.

Plusieurs députés se sont interrogés sur les causes et la réalité des dégâts causés par les incendies de forêt qui se sont déclenchés ces derniers temps, ainsi que sur le plan du ministère de l'agriculture pour éviter que cela se reproduise à l'avenir.


L'opposition a critiqué par ailleurs le retard constaté  dans la mise en œuvre des projets de développement régional dont le budget a déjà été alloué, et mis en doute l'utilité des visites dans les régions des ministres du gouvernement.


S'adressant à M. Ali Laaridh, ministre de l'Intérieur,plusieurs députés se sont inquiétés de ce qu'ils ont appelé un ''retour de la répression'' et des menaces qu'ils estiment peser sur l'état des libertés publiques et privées.


TAP
Note : 0 /10 - 0 avis
RÉAGIR À CET ARTICLE
Chargement de la page
Tunivisions.net