Afficher la navigation

Le ministre du commerce dément les rumeurs de sa démission de son poste

Envoyer cette page
Votre nom
Votre e-mail
E-mail destinataire
Message
Publié le 31/07/2012

Le ministre du commerce et de l'artisanat, Béchir Zaâfouri  (49 ans)  a nié avoir «l'intention de démissionner de son poste, à la suite des pressions qui auraient été exercées sur lui" , considérant qu'une «démission à l'heure actuelle, serait un manquement au devoir national ».

Des rumeurs avaient circulé récemment, sur la démission de Zaâfouri (indépendant), de son poste ministériel dans le gouvernement de Jebali, "après avoir subi des pressions de la part du Chef du gouvernement, le poussant à prendre des mesures pour comprimer les prix, sans pour autant prendre en compte les intérêts des différentes parties et ce dans le cadre d'une campagnes électorale avant l'heure".

Dans un communiqué dont une copie est parvenue, mardi, à la TAP, M. Zaâfouri a considéré les informations qui ont été propagées sur Internet et reprises par les organes de la presse, sont "incorrectes".

Et d'ajouter que « personne n'exerce de pressions sur moi dans mon travail, sauf l'impératif de servir l'intérêt national (…). J'exerce mes fonctions en toute indépendance, conformément à mes prérogatives en tant que ministre du commerce et de l'artisanat ».

Il a tenu à préciser que ses "relations avec le chef du gouvernement sont empreints de respect mutuel dans un cadre régit par un esprit professionnel, selon le système de gestion par objectifs".

Il convient de rappeler que le chef du gouvernement a accepté la démission de deux ministres de leurs postes dans le gouvernement de la troïka, il s'agit du ministre chargé de la réforme administrative, Mohamed Abbou ( CPR) et du ministre des finances Hassine Dimassi (Indépendant). 

TAP
Note : 0 /10 - 0 avis
RÉAGIR À CET ARTICLE
Chargement de la page
Tunivisions.net