Afficher la navigation

Un scandale politique à l’Assemblée constituante (vidéo)

Envoyer cette page
Votre nom
Votre e-mail
E-mail destinataire
Message
Publié le 19/07/2012

Aujourd’hui on avait droit à un vrai scandale politique a l’assemblée nationale constituante après l’annonce officieuse de la  nomination de Chedly Ayari par décision présidentielle comme gouverneur de la banque centrale de Tunisie datant du 11 juillet 2012, avant même le limogeage officiel de M.K. Nabli adopté hier à la majorité par la Constituante .


Ennahdha, à travers ses élus à l'ANC, a manifesté son opposition à cette décision, réclamant son retrait.

 

Zied Laâdhari, membre du bloc parlementaire d’Ennahdha  s’est dit surpris de cette décision et la juge  "illégale".

 

Les réactions virulentes des autres députés ne se sont pas fait attendre. Brahim Kassas et d’autres députés ont revendiqué carrément la démission de M. ben Jaâfar l’accusant d'empiètement de prérogatives.


Mahmoud Baroudi, élu du courant réformiste du PDP a qualifié Moncef Marzouki de "président d’une République bananière".

 

Mosaïque FM
Note : 0 /10 - 0 avis
RÉAGIR À CET ARTICLE
Chargement de la page
Tunivisions.net