Afficher la navigation

Pacte anti-torture : 2 coureurs cyclistes ramènent le ‘’projet du pacte’’ du Caire à Tunis en passant par Benghazi et Tripoli

Envoyer cette page
Votre nom
Votre e-mail
E-mail destinataire
Message
Publié le 09/07/2012

Deux coureurs cyclistes ont ramené avec eux, à vélo, dimanche 8 juillet, le projet du ‘’Pacte anti-torture’’ après avoir fait le voyage depuis le Caire jusqu’à Tunis en passant par Tripoli et Benghazi pour le faire signer par Abdessatar Ben Moussa, Président de la LTDH.


La Ligue Tunisienne des droits de l’Homme et plusieurs personnalités de la société civile ont accueilli les deux coureurs cyclistes au cœur de Tunis, à l’Avenue Habib Bourguiba plus exactement et dans une ambiance un peu festive malgré la chaleur qui sévissait, le pacte a été signé.


 

A l’occasion de la ratification de cette convention internationale contre la torture, le président de l'Organisation arabe des droits de l'Homme (OADH), Alaa Chelbi, a déclaré  que l'évènement a pris une dimension régionale, puisqu'outre la Tunisie, l'Egypte et la Libye ont également signé le protocole d'accord.

 

 

 

Quant à M. Abdessatar Ben Moussa, il a souligné que l'adhésion à la convention est un pas en avant considérable pour l'éradication des pratiques de torture.


A.CHENNOUFI
Note : 0 /10 - 0 avis
RÉAGIR À CET ARTICLE
Chargement de la page
Tunivisions.net