Afficher la navigation

L’Ecole nationale d’ingénieurs de Bizerte : un des phares de la coopération universitaire tuniso-française

Envoyer cette page
Votre nom
Votre e-mail
E-mail destinataire
Message
Publié le 29/06/2012

C’est en 2009 qu’a été lancé le projet de création d’une école nationale d’ingénieurs à Bizerte (ENIB) avec un soutien fort dela France.L’Agence française de Développement (AFD), impliquée de longue date dans la formation professionnelle en Tunisie, s’est engagée à faire de l’ENIB un projet exemplaire de la coopération tuniso-française. Une convention de financement pour un montant de 15M€ a été signée le27 mai 2011entre l’AFD et l’État tunisien. Une première tranche de 3M€ vient d’être versée par l’AFD.

 

Au plan académique, l’ENIB bénéficie de l’affectation par l’ambassade de France d’un expert technique français ainsi que de la participation de partenaires de réputation internationale : l’École nationale des Arts et Métiers (ENSAM) et l’École Polytech de Clermont-Ferrand qui se sont fortement impliquées dans la formation des étudiants et des enseignants tunisiens. Le montant global du soutien de l’Ambassade de France à ce projet s’élève à ce jour à 570.000 €.

 

Dans l’attente de l’achèvement de ses futurs locaux prévus pour 2015, l’ENIB a été provisoirement hébergée dans les locaux de l’ISET de Bizerte. Au terme de ces trois années de fonctionnement, l’ENIB voit cette année la sortie de la 1ère promotion de la filière "génie industriel" : 54 nouveaux ingénieurs se sont vu remettre le 28 juin leur diplôme d’ingénieur par M. Sadok Guellouz, directeur de l’ENIB, et M. Valéry Freland, Conseiller de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France.

Note : 0 /10 - 0 avis
RÉAGIR À CET ARTICLE
Chargement de la page
Tunivisions.net