Afficher la navigation

Dix-sept unités hôtelières ont fermé dans la région de Tozeur

Envoyer cette page
Votre nom
Votre e-mail
E-mail destinataire
Message
Publié le 29/05/2012

Des hôteliers sont entrain de fermer leurs établissements dans le Sud tunisien, particulièrement dans la région de Tozeur, laquelle a été témoin de la fermeture de 17 unités hôtelières, dont les propirétaires ont été contraints à mettre la clé sous la porte.

 


Il s’agit d’une fâcheuse situation qui a commencé à s’aggraver depuis la fuite de Ben Ali. Dix-sept hôtels touristiques, ce n’est pas peu, c’est toute une région qui en dépendait.  



Cette information a été dévoilée au cours de la journée d’étude qui a été organisée, samedi 26 mai, par l’Association de préservation de la médina de Tozeur avec la collaboration de la Fédération tunisienne des agences de voyages (FTAV) et la Fédération tunisienne de l’hôtellerie (FTH).



Hormis le climat d’insécurité qui a prévalu en Tunisie depuis le 14 janvier 2011 à ce jour, d’autres difficultés d’ordre structurel dont souffre le tourisme saharien, ont été la cause également de ces fermetures.


 

Et malgré les efforts que ne cesse de fournir Elyès Fakhfakh, ministre du Tourisme, ce dernier semble être assis lui aussi sur un siège éjectable, comme beaucoup d’autres ministres qui seront certainement touchés par un éventuel remaniement ministériel prochain. Un remaniement dicté par une situation qui n'arrive pas à s'améliorer.


A.CHENNOUFI
Note : 0 /10 - 0 avis
RÉAGIR À CET ARTICLE
Chargement de la page
Tunivisions.net