Afficher la navigation

Bientôt un nouveau parti centriste "Haraket Tounes"

Envoyer cette page
Votre nom
Votre e-mail
E-mail destinataire
Message
Publié le 01/04/2012

La création d'un nouveau parti "Haraket Tounes" (Le mouvement de Tunisie) sera annoncée prochainement, a indiqué dimanche Khemaies Ksila, un des principaux initiateurs de cette nouvelle formation politique.

   Ce nouveau parti centriste d'orientation sociale et libérale, regroupe des syndicalistes, des défenseurs des droits humains, des militants de la société civile et d'anciens militants d'Ettakatol qui avaient démissionné récemment du parti, a précisé M. Ksila joint au téléphone par l'agence TAP.

    Des discussions ont été entamées samedi à Tunis pour mettre en place les commissions internes du nouveau parti dont l'annonce officielle est prévue au courant du mois d'avril.

   Cette initiative "vient combler un vide politique au niveau des partis centristes et pour réguler la carte politique suite aux élections du 23 octobre dernier", a précisé M. Ksila.

   "La construction de ce nouveau parti sera fondée sur la primauté aux structures de base à 'intérieur du pays", a-t-il encore soutenu.

    Des visites seront effectuées à partir de lundi dans les régions par les fondateurs du parti pour prendre contacts  avec les cellules de base. Ces visites seront couronnées par la tenue d'une conférence nationale constitutive "du parti Haraket Tounes" prévue les 20-22 avril prochain.

   M. Ksila n'a pas nié la possibilité de la participation de cette nouvelle formation politique à une coalition "centriste démocrate et républicaine" apte à rectifier les équilibres politiques lors des prochains rendez-vous électoraux, indiquant qu'il suivait de prés les initiatives lancées par le premier ministre du gouvernement de transition Beji Caid Essebsi ou encore celle du PDP.

   A noter que Khemaies Ksila avait annoncé début février sa démission du parti Etakattol.

Note : 0 /10 - 0 avis
RÉAGIR À CET ARTICLE
Chargement de la page
Tunivisions.net